Quelles sont les maladies du chien âgé ?

Selon les races, les premiers signes de vieillesse peuvent apparaître dès l’âge de 6-7 ans chez le chien. Cela signifie qu’à partir de cet âge-là, l’organisme du chien perd peu à peu ses capacités d’adaptabilité. A cet âge-là, il est donc indispensable de porter une attention particulière à l’état de santé de son chien. En effet, ses défenses immunitaires s’affaiblissent, rendant ainsi l’animal plus sensible à certaines maladies.

La cataracte sénile, la perte de la vue chez le chien

Lorsque le chien vieillit, son œil prend très souvent une couleur bleutée. Ce phénomène appelé “Sclérose sénile” est tout à fait normal et n’affecte absolument pas sa vue. En revanche, dans certains cas, la couleur bleutée de l’œil laisse progressivement place à une couleur blanchâtre. Il s’agit alors de la cataracte sénile, une maladie assez répandue chez les chiens âgés. Elle apparaît généralement vers l’âge de 8 ans et affecte les deux yeux en même temps. Son évolution est progressive, souvent assez lente, mais elle mène peu à peu à la perte de la vue de l’animal. Lorsqu’une opacité est visible sur au moins un des deux yeux du chien, une consultation chez le vétérinaire s’impose. Selon les cas une opération est possible, mais dans beaucoup de cas la perte totale de la vue est irréversible.

La parodontite canine

La parodontite est fréquente chez les chiens âgés. C’est une infection des gencives qui conduit au déchaussement des dents, voire à leur perte. Elle dépend généralement de trois facteurs :

  • De l’alimentation avec laquelle a été nourri le chien tout au long de sa vie
  • Du patrimoine génétique du chien
  • Des soins dentaires qu’il a reçu

Généralement, les petits chiens comme les Caniches et les Yorkshire sont particulièrement prédisposés à la maladie. C’est pourquoi il est important de leur donner une alimentation de qualité, qui limitera l’apparition du tartre sur les dents, et de leur prodiguer des soins dentaires réguliers comme les détartrages.

La Parodontite commence généralement par l’apparition de la plaque dentaire, qui finit par provoquer une gingivite. A cette étape, il est encore possible d’enrayer la maladie grâce à un bon détartrage. Mais si la gingivite n’est pas traitée, des lésions peuvent alors atteindre les ligaments de la dent et même l’os. La progression de la maladie est alors irréversible et se traduit par différents symptômes : mauvaise haleine, difficultés à s’alimenter, déchaussement et perte des dents.

L’arthrose canine

L’arthrose du chien est une des maladies les plus courantes chez les vieux chiens. Elle est l’une des principales causes de douleurs chroniques, et a malheureusement une évolution irréversible. Les signes de l’arthrose se traduisent par des difficultés du chien à se mouvoir et à se lever “à froid” après une sieste. Une radiographie permet de confirmer le diagnostic. Certains compléments alimentaires aident à limiter la progression de la maladie, cependant, il est important de demander conseil à son vétérinaire pour un éventuel traitement pour soulager les douleurs.

Insuffisance rénale et incontinence

A ses débuts, l’insuffisance rénale passe parfois inaperçue. Cependant avec le temps elle peut provoquer des symptômes dangereux : état léthargique, sous-alimentation, vomissements, diarrhées, etc. En revanche, il est possible de limiter l’évolution de la maladie grâce à un régime alimentaire particulier.

Enfin, l’incontinence urinaire est assez fréquente chez les chiens âgés. Pour y remédier il existe des couches spéciales permettant d’absorber les fuites urinaires.

Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 5 =